L'EPI SAUVAGE

Quand l’Epi sauvage prend la route pour cuisinerN52 logolepisauvage

L'Epi sauvage - Boulangerie et cuisine itinérante bio et locale, avec le sourire en plus !

L’Epi sauvage, c’est le joli nom choisi par Caroline Greten et Romain Boiron pour nommer leur boulangerie et cuisine itinérante.

L'Epi sauvage, c’est une boulangerie et cuisine itinérante. Mobiles grâce à leur élégant food truck, Caroline Greten et Romain Boiron circulent de l’Auberge de Châtelus-le-Marcheix, pour le marché de producteurs, aux Rencontres du 23e type de La Souterraine et autres manifestations locales. Avec comme fil rouge : du bio, du bon, du local. L’entreprise fonctionne sous un statut innovant. Et à l’huile de coude.

Du bio, du bon, du local

Il y a maintenant huit ans, Romain Boiron s’installait en famille à La Chateneide, à Saint-Goussaud, et commençait à fabriquer du pain au levain dans un fournil traditionnel attenant à sa maison. Naît alors l’association « La Châteneide » avec pour objet d’assurer la promotion des produits locaux et bio. Romain se rend à Bourganeuf chaque mercredi, et livre son pain à domicile. Caroline, titulaire d’un BTS de cuisinière et d’un CAP boulangerie avait depuis longtemps un projet de boulangerie itinérante. Avec Romain titulaire d’un BTS en commerce et gestion, une belle complémentarité de travail s’installe.
Ils s’associent et intègrent la coopérative d’entrepreneurs Salariés de cesam-Oxalis. « Tout d’abord parce que d’un point de vue pratique nous aurions dû créer deux SARL distinctes. Comme nous souhaitions une réelle association, Oxalis nous permettait d’être salariés et de bénéficier d’une aide à la comptabilité, de conseils et de formations. »
Pour les deux associés, il y a aussi la motivation « de participer à un projet d’innovation sociale collectif qui fait avancer les choses dans le champ de l’économie sociale et solidaire. Nous ne sommes pas isolés tous les deux mais appartenons à une entité. » Voilà pour le statut, restait un détail à régler…
Si l’Epi sauvage naît en avril 2016, il manquait au binôme un véhicule. Caroline et Romain achètent alors un camion d’occasion et se retroussent les manches. Là, on ne pétrit plus la pâte, on se coltine la mécanique. Démonter, poncer et peindre. À force d’efforts et de mois de travail, le résultat est un fringuant camion aux couleurs du blé vert, équipé d’un four et de tout le matériel nécessaire.

Le territoire d’activité de l’entreprise est quasiment à cheval entre la Creuse et la Haute-Vienne. Les produits sont vendus dans le cadre des activités de l’association Les Éco-gloutons, basée à Saint-Sulpice-Laurière, en Haute-Vienne. Ils trônent aussi sur les rayons du Cabas du coin, magasin de producteurs à La Souterraine.
Le Petit fournil de La Chateneide a laissé la place à un four plus grand au Moulin du Fieux où ils louent une partie des locaux et le moulin depuis le printemps dernier. Aujourd’hui, si Caroline et Romain fabriquent toujours du pain au levain, ils proposent aussi des brioches et biscuits, des plats et desserts à emporter – on ne saurait trop vous mettre en garde contre le fondant choco-marron, irrésistible – et assurent un service de traiteur à domicile. En clair, tout roule déjà !

Composition2 2

Composition1 4 

296291-165838810258552-477139394-n.jpg971538-165830373592729-44580637-n.jpg1012111-169578456551254-64127199-n.jpg

 

487411 326973977430809 1572992291 n

 

 

 

Commentaires (1)

1. KIKI-129 (site web) 04/12/2017

Bonjour
Est-ce qu'il est possible de commander de la farine petit épeautre ?
Pour nous ne n'est pas facile d'aller au Maillorat.
Bravo pour votre idée de camion l'épi sauvage. Comment sont organisées vos tournées ?
Vos brioches sont très bonnes.
Jaky Ballet 87370 St Sulpice Laurière

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 23/11/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×